Quand le coaching n’a pas lieu d’être

… ou comment respecter le rythme du client

Il est important d’être vigilant aux objections face au coaching. 

Nous avons pour philosophie de ne rien forcer. En effet, certaines personnes peuvent montrer une résistance à la formation. Il faut admettre que, même si nous estimons qu’il y aurait matière à démarrer un accompagnement, il convient de respecter le rythme du client.

S’il n’est pas prêt, ou qu’il n’est pas motivé, et bien ce sera pour plus tard …ou jamais !

 

—01 : Les diverses raisons

  • Je n’ai besoin de personne.
  • Je n’ai aucun problème personnel ou professionnel
  • Ce n’est pas mon ambition professionnelle.
  • J’ai pas envie, je ne suis pas prêt.
  • Je n’ai pas le temps.

« Il faut admettre que, même si nous estimons qu’il y aurait matière à démarrer un accompagnement, il convient de respecter le rythme du client. »

 

—02 : Un coaching ne démarre que :

 

  • si la personne est volontaire : le coaching sera difficile si le client ne perçoit pas le coach comme un allié.

 

  • si le client a pu choisir son coach: dès la première rencontre, le client doit sentir qu’il pourra travailler avec ce coach ou alors demander à en rencontrer un autre s’il a des doutes

 

  • s’il y a une vraie demande : un objectif et des indicateurs clairs doivent être définis

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre équipe

2 Coachs Séniors à votre écoute et spécialistes de l'accompagnement professionnel

Nous suivre

Copyright © 2021 - Adesso Academy. Tous Droits Réservés.

Nadia
Nadia Nadia